Santé

Garder son autonomie à domicile grâce aux aides

autonomie à domicile

Les aides à domicile sont importantes pour les personnes âgées qui ont besoin d’assistance pour continuer à s’épanouir. De façon générale, ces individus sensibles sont pris en charge dans les maisons de repos ou de retraite. Cependant, il est parfois nécessaire pour un senior de demeurer dans sa maison ou dans son appartement. Dans ce cas, comment peut-il garder son autonomie à domicile ? Découvrez ici comment y arriver grâce aux aides.

Comment garder son autonomie à domicile grâce aux aides ?

Afin de favoriser l’autonomie à domicile des personnes âgées ou retraitées, il existe aujourd’hui plusieurs aides financières mises en place par l’État. Celles-ci se sont avérées, depuis quelques années, très utiles et très bénéfiques.

A lire en complément : Perte d’audition : pourquoi souscrire une mutuelle santé ?

Il existe par exemple les caisses de retraite qui mettent au point des programmes et organisent des activités afin de favoriser le bien-vieillir de leurs assurés. L’aide-ménagère mise en place par le conseil départemental, est aussi disponible. Elle concerne généralement les personnes âgées toujours autonomes qui ont besoin d’un peu d’aide.

Le conseil départemental propose également l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Celle-ci est attribuée aux personnes âgées dépendantes. Avant d’être reconnues comme telles, ces personnes doivent être examinées par des médecins qui constituent l’équipe médico-sociale du département.

Lire également : Prix monte-escalier debout : coût et facteurs influençant l'achat

Il y a aussi le plan d’action personnalisé qui est une initiative de la caisse de retraite. Cette aide a été créée pour assister les personnes âgées encore autonomes ayant besoin d’aide, et dont les revenus sont supérieurs aux plafonds de l’aide sociale. De plus, grâce au Centre communal d’action sociale (CCAS), les autorités communales contribuent également en mettant à la disposition des personnes âgées, beaucoup de ressources bénéfiques.

En ce qui concerne l’aide-ménagère, il existe certaines conditions à remplir pour y avoir accès. Tout d’abord, il faut être âgé d’au moins 65 ans. Pour les personnes âgées inaptes au travail, l’âge requis est de 60 ans. Ensuite, le motif de la demande d’aide est important. Cela doit être pour une raison de santé. La personne âgée devra également prouver qu’elle a des revenus inférieurs à l’ASPA.

Quels sont les avantages du maintien à domicile des seniors ?

autonomie à domicile

S’il existe des structures bien déterminées pour prendre soin des personnes âgées, pourquoi est-il meilleur pour elles de rester à domicile ? Avant tout, il est important de souligner que les maisons de retraite et tous les autres organismes jouant le même rôle, sont parfaitement bien organisés. Le problème ne vient donc pas d’une inefficacité de ces structures.

Ce qui rend le maintien à domicile plus avantageux, c’est premièrement le cadre familial qu’on peut avoir. Il est vrai que dans les maisons de repos, les professionnels s’efforcent de traiter les seniors avec amour, gentillesse et bienveillance. Néanmoins, cela n’est absolument pas comparable à l’atmosphère familiale qui règne dans une maison.

Ainsi, la personne âgée est en permanence en contact avec les membres de sa famille. Elle pourra passer régulièrement de bons moments avec eux. Environnée de bonnes ondes et inondée d’amour par ses proches, une personne a plus de chance de passer une belle période de vieillesse.

Maintenir une personne âgée à domicile peut être aussi très bénéfique dans le cas d’une grande dépendance. Cela lui permet de garder toute sa dignité et de se sentir totalement à l’aise, malgré sa situation. Ainsi, même si le senior en question venait à se faire laver par une autre personne, il ressentirait moins de gêne et se sentirait plus confiant. Le domicile procure en quelque sorte une sensation d’intimité.

Cela constitue aussi d’énormes économies d’argent. En effet, le loyer à payer dans une maison de retraite est environ de 22 000 € alors que pour l’adaptation à domicile, il faut compter environ 43 000 €. Cela revient beaucoup moins cher, les aides à domicile y compris. De plus, de nombreuses aides financières sont disponibles pour faciliter le maintien à domicile.

Vous savez désormais comment un senior peut garder son autonomie à domicile grâce aux aides. Le gouvernement a mis en place plusieurs moyens pour aider les personnes de cette tranche d’âge.

Les différentes aides disponibles pour le maintien à domicile des seniors

Maintenir un senior à domicile peut être bénéfique à bien des égards, mais cela ne signifie pas que cela ne nécessite aucun effort. Au contraire, il est souvent nécessaire de faire appel à des aides pour faciliter la vie quotidienne d’une personne âgée.

Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses aides disponibles pour le maintien à domicile des seniors. La première est l’aide au logement. Cette aide permet aux personnes âgées de disposer d’un logement adapté à leur situation et équipé en conséquence (rampe d’accès, barres d’appui dans les toilettes et la douche…). Il est aussi possible de recevoir une aide financière pour financer les travaux nécessaires afin d’adapter le logement.

Il y a l’aide humaine qui consiste en une assistance régulière pour les tâches quotidiennes telles que la préparation des repas ou le ménage. Cette aide peut être fournie par un membre de la famille ou par un professionnel qualifié.

Les dispositifs médicaux peuvent aussi aider les seniors dans leur vie quotidienne. Par exemple, des fauteuils roulants électriques peuvent aider ceux qui ont du mal à se déplacer, tandis que différents types de lits médicalisés sont conçus spécialement pour les patients atteints de troubles musculo-squelettiques chroniques.

Il existe aussi différentes aides financières telles que l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou encore la prestation compensatoire du handicap (PCH), destinées à couvrir les frais liés au maintien à domicile tels que l’aménagement du logement ou encore le coût des services professionnels venant en aide aux seniors.

Il est possible de recevoir une aide psychologique pour les personnes âgées souffrant d’isolement ou de solitude. Des associations peuvent intervenir à domicile pour des activités sociales comme des jeux ou des sorties.

Maintenir un senior à domicile peut être plus avantageux que la mise en institution, tout en demandant un certain nombre d’adaptations et de mises aux normes du logement. Les aides existantes permettent ainsi de faciliter le quotidien des seniors et de leur offrir une vie plus confortable et agréable.

Les critères d’éligibilité pour bénéficier des aides au maintien à domicile

Si le maintien à domicile des seniors est une option intéressante, pensez à bien préciser que toutes les personnes âgées ne sont pas éligibles aux aides qui y sont associées. Effectivement, pour bénéficier de ces aides au maintien à domicile, certains critères doivent être remplis.

Le premier critère concerne l’âge : les aides s’adressent principalement aux seniors de plus de 60 ans et/ou en perte d’autonomie. Les revenus du senior et ceux des membres composant son foyer fiscal sont aussi pris en compte lorsqu’il s’agit d’évaluer l’éligibilité aux différentes aides financières.

Les niveaux d’aide dépendent aussi du degré de dépendance du senior : plus celui-ci est capital, plus il peut prétendre à un montant élevé d’aides financières. La reconnaissance officielle par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) jouera un rôle décisif dans cette évaluation.

Il faut aussi noter que le lieu où habite le senior peut avoir une incidence sur sa capacité à obtenir des aides au maintien à domicile. Par exemple, certains territoires peuvent disposer de moyens financiers ou matériels insuffisants pour répondre aux besoins des demandeurs.

L’état physique et psychologique du demandeur sera aussi pris en compte dans l’évaluation finale quant à la nature et l’étendue des services offerts par les dispositifs mis en place pour aider au maintien chez soi.

Si le souhait principal reste toujours celui de pouvoir maintenir les seniors chez eux, les dispositifs mis en place pour y parvenir dépendent avant tout de l’évaluation de plusieurs critères. Il est donc recommandé aux intéressés de s’informer précisément sur chaque aide disponible et leur éligibilité respective.