Santé

Fiche métier : Directeur d’ESAT

Etes-vous tombé sur une offre d’emploi pour le poste de directeur d’ESAT ? Avant de postuler, il serait judicieux de comprendre le métier. Oui, le directeur d’un établissement et service d’aide par le travail fait beaucoup plus qu’un directeur d’une entreprise. Faisons un zoom sur ce métier.

A lire aussi : Comment empêcher un deuxième AVC ?

Les principales missions du directeur d’ESAT

Dans l’offre d’emploi, on a peut être mentionné quelques-unes des missions du directeur, mais ce ne sont que quelques-unes. Au quotidien, c’est du travail qui attend ce directeur, car il a sur ses épaules toutes les responsabilités de l’établissement. Il peut alors s’occuper :

  • Du déploiement du projet de l’ESAT en faisant correspondre les services et les pratiques aux besoins des personnes handicapées,
  • Des plannings, que ce soit pour l’accueil des nouveaux arrivés ou des visiteurs,
  • De l’encadrement de ses collaborateurs et des salariés,
  • De la mise en place des outils de reporting pour un meilleur suivi,
  • De l’établissement du budget et de son suivi,
  • De liaison avec les équipes et les familles,
  • De diverses tâches administratives comme l’élaboration des contrats.

C’est du travail, mais le directeur d’ESAT peut avoir recours à différents outils pour l’aider. Il peut utiliser un logiciel spécifique : rendez-vous ici pour en savoir plus.

A découvrir également : Qu'est-ce qui provoque le pic de LH ?

Les compétences requises pour occuper ce poste

Pour gérer ce type d’établissement, il faut être titulaire d’un diplôme particulier comme le Master Management des établissements sanitaires et sociaux ou d’un certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et responsabilité d’unité d’intervention sociale. Si on n’a pas indiqué ces diplômes dans l’annonce, vous pouvez toujours tenter votre chance.

Sachez toutefois que pour occuper ce poste, il faut également quelques requis. Le directeur d’ESAT est un vrai chef d’orchestre, ce qui fait qu’il doit être polyvalent. Il doit aussi avoir le sens des responsabilités, car c’est lui qui a le dernier mot sur toutes les décisions. Il doit avoir un minimum de connaissance en RH, en droit et en comptabilité. Il devra également être réactif et organisé : dans cette panoplie de missions, il devra se focaliser sur les priorités et savoir déléguer les autres tâches.

Empathique et à l’écoute sont aussi des qualités requises pour occuper ce poste, car le directeur sera en permanence en contact avec des personnes handicapées. Il devra également avoir un sens du collaboratif, car il n’est pas le seul à s’occuper de ces personnes en situation de handicap. Si vous n’aimez pas la routine et si vous voulez être à la fois sur le terrain et dans les bureaux, le poste de directeur d’ESAT peut vous convenir.