Seniors

Comment ouvrir une maison d’accueil pour personnes âgées ?

Le vieillissement et les différents aléas de la vie entraînent une perte d’autonomie parfois impossible à compenser. Il est ensuite nécessaire de quitter votre domicile pour un établissement mieux adapté à vos nouveaux besoins. De nos jours, la famille d’accueil pour personnes âgées est devenue une solution populaire. Mais comment est-ce plus ou moins recommandé, par rapport à une maison de retraite ? Ci-dessous, nous listons les avantages et les inconvénients de chaque solution selon 3 critères essentiels.

La qualité du soutien médical

La maison de retraite a l’avantage de fournir à ses résidents un suivi médical optimal assuré par le personnel soignant. Quant au soutien non médical dans une famille d’accueil, il demande à l’hôte de coordonner les soins et les intervenants externes (infirmière, médecin, etc.). La grande différence réside dans le cadre : médicalisé dans l’établissement collectif, moins dans l’hébergement individuel « comme à la maison ». La plupart des gens n’ont pas besoin médicalisation. Pour faire votre choix, tout dépend de vos besoins en termes de soutien médical. Dans certains cas, une maison de retraite sera préférable.

A lire également : Qui sont les salariés du secteur privé ?

Le prix mensuel

L’hébergement en famille d’accueil coûte 2 à 3 fois moins cher qu’en maison de retraite ! C’est particulièrement le cas puisque vous n’avez pas à payer pour l’ensemble des soins et le personnel médical présent dans les institutions spécialisées. Le reste des dépenses (aide déduite) d’une famille d’accueil est en moyenne de 1078 € par mois. L’aide financière sociale à laquelle vous avez droit est la même que dans une maison de retraite (APA, ASH notamment).

Interactions sociales

Les interactions avec les services sociaux sont encouragées dans les foyers pour personnes âgées ainsi que dans les familles d’accueil. Cependant, la personne âgée est généralement plus encline à s’ouvrir dans un environnement familial à taille humaine. Elle est alors entourée d’une famille et complètement intégrée au quotidien de ses membres. Les stimuli externes sont alors beaucoup plus présents et favorisent la participation volontaire à la vie de la famille. Le fait d’être entouré de jeunes tend également à intégrer les gens dans la vie sociale, et non à réduire leurs contacts à seulement.

A lire aussi : Où vivre dans le monde pour un Français ?

Comme vous pouvez le constater, les deux solutions s’avèrent rentables à bien des égards. Cependant, pour une transition en douceur et un coût réduit, nous vous conseillons s’il est possible de privilégier l’accueil familial !