Services

Déclaration de revenus, comment le remplir sans erreur ?

Avez-vous bénéficié d’une aide familiale résidente à votre domicile au cours de la dernière année ? Sachez que les services personnels sont concernés par le crédit d’impôt et vous permettent de bénéficier d’une déduction sur le revenu.

C’est notamment le cas pour l’assistance ou l’aide à domicile pour les personnes âgées et handicapées, sauf pour les actes médicaux, ou pour la livraison de repas à domicile. Retrouvez toutes les informations ci-dessous pour savoir comment déclarer votre avis d’impôt et profiter des déductions.

A découvrir également : 5 bonnes raisons de choisir le métier de soignant

Comment remplir votre déclaration de revenus ?

Cette année, les rapports automatiques toucheront davantage de personnes. Il vous permet de simplifier vos démarches puisque la taxe l’administration pré-remplit votre déclaration de revenus avec des informations qu’elle connaît déjà. Faire une déclaration ou remplir une déclaration n’a jamais été aussi facile. Il vous suffit de vérifier les informations.

Cependant, après avoir utilisé ses services, vos dépenses sont éligibles à un crédit d’impôt et vous devez donc remplir votre déclaration préremplie en ligne.

Lire également : Où suivre une formation sans le bac à Lyon ?

Pour compléter votre déclaration, vous avez besoin de votre attestation fiscale envoyée à l’avance par votre agence. Si :

  • Vous avez payé la totalité du montant éligible au crédit d’impôt 

Dans ce cas, il vous suffit d’indiquer le montant des dépenses indiquées sur votre attestation fiscale dans la case 7DB relatives aux sommes versées pour un travail à domicile.

  • Vous avez payé une partie ou la totalité des dépenses auprès de CESU

L’avantage fiscal qui vous est accordé est de 50 % du montant des dépenses réellement engagées, dans la limite de 12 000 €, soit un avantage fiscal de 6 000 € maximum par an (ce plafond peut être plus élevé pour les personnes de plus de 65 ans ou les titulaires de la carte d’invalidité à 80 % par exemple). L’avantage fiscal ne s’applique qu’aux dépenses que vous avez réellement engagées. Vous devez donc déduire le montant de l’aide reçue du montant indiqué sur votre certificat fiscal. Si vous avez payé toutes les dépenses au CESU, vous n’avez rien à déclarer.

Déclarer une aide à domicile : différents exemples avec la boîte 7DB

  • Vous avez reçu 1500 € sous forme de billet CESU : 1000 € payés par le financier (employeur, comité d’entreprise) et 500 € que vous avez payés. Il s’agit du montant que vous avez financé, c’est-à-dire les 500 € qui doivent être déclarés dans la case 7DB.
  • Vous avez payé 2500 €, dont 1500 € en CESU, pour payer les services d’aide à domicile de la Senior Company. Vous devez déduire du montant total versé le montant financé par le CESU, ici 2500 — 1500 = 1000 €. Vous indiquez donc sur votre taxe retour 1000 € dans la boîte 7DB.

Notez qu’en bénéficiant de cet avantage fiscal, il n’est pas nécessaire d’imprimer votre attestation fiscale. Il vous suffit de le conserver comme preuve si les services fiscaux vous reviennent.

Réduction d’impôts et crédit d’impôt

Vous avez bénéficié d’une réduction d’impôt ou d’un crédit d’impôt ? Sachez que vous n’avez pas à déclarer ces réductions sur votre feuillet d’impôt. Depuis 2017, un formulaire est dédié à cet effet et peut être téléchargé sur impots.gouv.fr. Derrière cela, vous avez deux options : l’imprimer ou le spécifier dans votre déclaration électronique. Si vous avez bénéficié d’une réduction à la suite d’un service fourni par l’une de nos agences Senior Compagnie, vous devez cocher certaines lignes ou cases qui apparaissent sur le formulaire en question (la ligne et la case 7DR « assistance reçue pour un emploi à domicile »).

Et pour 2021 ?

Afin de faire face à la crise sanitaire liée à la Covid-19, de nouvelles modalités ont vu le jour pour adapter votre déclaration de revenus perçus et donc payer moins d’impôts. Avez-vous fait des heures supplémentaires en 2020 ? Sachez que celles-ci seront exonérées d’impôt dans une limite annuelle de 5 000 € et jusqu’à 7 500 € si ces heures supplémentaires ont été effectuées pendant l’état d’urgence sanitaire, entre le 16 mars et le 10 juillet 2020. Si vous avez reçu un bonus Covid exceptionnel, celui-ci sera exonéré jusqu’à une limite de 1 500 €. L’exonération fiscale s’applique également aux frais de télétravail. Les indemnités versées par l’employeur seront exonérées dans la limite annuelle de 550 €, au taux de 2,5 € par jour de télétravail depuis le domicile, soit une exonération de 50 € pour un mois comprenant 20 jours de télétravail ».