Santé

Les soins à domicile : qu’est-ce que c’est ?

Les soins à domicile englobent tous les soins ainsi que les services administrés par les personnels soignants ou prestataires privés d’assistance médicale à domicile qui permettent au patient d’être examiné au sein de son domicile. Les séniors, les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladies souhaitent demeurer le plus longtemps possible au sein de leur domicile et reculer ainsi l’échéance du placement en maison spécialisée.

A lire également : Qu'est-ce que la rhizarthrose ?

Soin à domicile : qui est en cause ?

Les soins à domicile permettent à une personne fragile de demeurer le plus possible au sein de son domicile afin de préserver ses marques et ses habitudes. Les soins à domicile permettent également de simplifier le retour au domicile du patient suite à son hospitalisation. Une question subsiste pourtant : qu’est ce que le soin à domicile ?

La personne vulnérable, autrement dit, le patient formule le désir de recevoir des soins à domicile dans le but de pouvoir demeurer dans son logement. Cependant, les proches de la personne vulnérable contribuent activement à cet accompagnement. Quoi qu’il en soit, les soins à domicile ne se pratiquent que sur ordonnance médicale. En effet, le médecin adresse une demande de prise en charge. Cette dernière est adressée à l’assurance maladie. Dès lors que la demande de prise en charge est admise, les soins peuvent commencer. La durée et le rythme ainsi que la nature des soins à domicile sont déterminés par le médecin traitant. Il est possible de renouveler l’ordonnance médicale tant que cela est indispensable.

A lire aussi : Qu'est-ce qui provoque le pic de LH ?

Soins à domicile : les établissements

Il y a trois établissements de soins à domicile, notamment le HAD ou hospitalisation à domicile. Ce type d’établissement prodigue des soins médicaux et paramédicaux au sein du logement de la personne âgée. Les soins prodigués sont plus élaborés et plus réguliers que ceux administrés chez le patient.

Il y ensuite le SSIAD ou Service de Soin Infirmiers à Domicile. Ce type d’établissement prodigue des soins infirmiers et d’hygiène aux séniors, aux personnes en situation de handicap et aux personnes atteintes de maladie chroniques. Ce service offre une assistance spécifique aux personnes vulnérables afin de s’acquitter des tâches de la vie quotidienne.

Quant au CSI ou Centre de Soins Infirmiers, c’est un établissement offrant des soins à domicile à tous les publics. Les soins sont exclusivement des soins infirmiers pouvant se dérouler dans le logement du patient ou encore dans un centre de soin.

De manière générale, les soins à domicile viennent s’ajouter aux autres dispositifs d’aides pour le maintien à domicile de la personne fragile, âgée ou en situation de handicap.

Comment faire pour bénéficier des soins à domicile ?

Afin de jouir des soins à domicile, il est recommandé de requérir les conseils de votre médecin traitant qui pourra constituer l’ordonnance médicale. Toutefois, une assistante sociale travaillant dans un hôpital ou dans une entreprise peut aussi vous assister dans différentes procédures administratives.

Vous pouvez également vous rapprocher de la mairie, qui peut vous mettre en relation avec un CLIC ou Centre Local d’Information et de Coordination. Le CLIC pourra vous aiguiller vers des associations d’aide à domicile dans votre région. La plus grande partie du financement de cet établissement provient du Conseil Général.

Quels sont les types de soins ?

Ce sont les infirmiers et les aides-soignantes qui administrent les soins, notamment la surveillance médicale, les piqûres et pansements. Il y a également l’assistance aux soins d’hygiène, autrement dit l’aide à la toilette et aussi les soins paramédicaux, notamment la kiné et la pédicure. Les soins en question sont administrés de manière continue, même le dimanche et les jours fériés en cas de besoin.

Les soins à domicile sont assurés intégralement par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie seulement sur ordonnance médicale. Les frais de kinésithérapie sont généralement payés à l’acte et ne sont pas inclus dans le forfait du service de soins à domicile. Les cachets des médecins et des autres professionnels de la santé, les achats de médicaments sont amortis aux conditions normales de l’assurance maladie.

Les personnes qui peuvent jouir des soins à domicile sont les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de maladie ou en situation de perte d’autonomie ainsi que les personnes âgées de moins de 60 ans qui souffrent de handicap ou de pathologie chronique.