Loisirs

C’est quoi une sépulture ?

Ces mots ont tous à voir avec l’endroit où un mort est enterré.

A découvrir également : 55 ans de mariage : comment fêter ses noces d'orchidée ?

Inhumation : définition

Cripta, Jénaro Pérez Villamil, 1844 | Wikimedia Commons

A découvrir également : La retraite anticipée : 6 motivations des entreprises

L’ inhumation fait référence au lieu où une personne décédée est enterrée ou déposée. C’est le lieu d’inhumation, le lieu où le corps d’un défunt est porté sur le sol.

Sepulture est un emprunt au latin sepultura , dérivé du sepelire, « pour rendre le dernier devoir ». Dans la langue chrétienne, Sepultura fait référence à une tombe.

La basilique Saint-Denis est le lieu de sépulture des rois de France, les pyramides celles des pharaons.

Tombe : définition

La tombe est la fosse creusée dans le sol où est enterré un mort (TLFi), son cercueil, et qui peut être recouvert d’une dalle. Tomb est synonyme d’enterrement.

Tombe est un tumba emprunté au latin chrétien, lui-même emprunté au grec tos (tumbos ), « tumulus funéraire ».

Les tombes de nombreux personnages célèbres se trouvent au cimetière du Père Lachaise.

Tombe : définition

Une tombe, dérivée d’une tombe, est une sépulture sur laquelle un mémorial est érigé. C’est un lieu de pèlerinage, de distinction, de gloire pour les défunts.

Nous parlons de la tombe de Napoléon, de Chateaubriand ou de Jésus.

Mausolée : définition

Un mausolée est un nom propre devenu un nom commun (on parle d’antonome). En effet, ce terme est emprunté au mausolée d’Halicarnasse , l’une des sept merveilles du monde antique. Mausolée, roi de Carie à au IVe siècle av. J.-C., fit ériger un tombeau à sa gloire par sa femme Artemisia II.

Aujourd’hui, nous parlons d’un mausolée pour désigner un bâtiment grandiose qui contient le corps d’un célèbre défunt. Ainsi, il y a le mausolée de Mao, le mausolée de l’empereur Qin, le mausolée de Lénine, le mausolée de Cyrus, etc.

Cénotaphe : définition

Un cénotaphe est un mémorial en l’honneur d’un ou de plusieurs défunts, mais ne contient pas leurs corps .

L’étymologie du cénotaphe, empruntée au grec, l’indique bien : Kénotaphion, kénotaphion , est composé de khenos, « vide », et de taphos, taphos, « tombeau ».

Ce sont des monuments qui rendent hommage aux soldats morts pendant la guerre.

Le Panthéon de Paris contient plusieurs cénotaphes. On retrouve le cénotaphe de Baudelaire au cimetière Montparnasse, le Cénotaphe de Whitehall à Londres, en l’honneur des morts des deux guerres mondiales, etc.

Crypte : définition

La crypte est une voûte souterraine , principalement construite sous des églises, et qui sert de tombe, c’est-à-dire, en langage littéraire, de monument funéraire.

La crypte est empruntée à la krypt grecque, krupte , « grotte ».

Nous parlons de la crypte de la basilique Saint-Denis, de la crypte des Capucins, etc.