Seniors

Les soins en résidence senior

La résidence senior accueille des personnes âgées de plus de 60 ans qui sont autonomes. Ce critère sur l’autonomie ne se discute d’ailleurs pas, car dans une résidence senior, on n’a pas de prise en charge médicale comme dans un Ehpad. Cependant, dans certaines résidences, on peut trouver à la carte des services de soins et il est même possible de faire appel à des services extérieurs. Faisons le point sur ces soins qu’on peut recevoir dans une résidence senior.

L’interdiction de l’octroi de soins en résidence senior

Si ces seniors ont choisi de vivre dans une résidence senior, c’est que là-bas, ils ont un logement privatif, mais aussi des services à la carte. Même s’ils y sont en sécurité et bien traités, la résidence senior n’est pas médicalisée comme les Ehpad. Les prestations proposées en résidence senior se limitent souvent à la restauration, aux loisirs et activités, à l’aide et à la surveillance.

Lire également : Les risques d'une chute pour un senior – et comment les réduire

Soyons tout de même précis : l’octroi de soins en résidence senior est interdit et ceci est souligné par la loi du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement. Lorsqu’on vous dit que la résidence sénior Toulouse propose des services de surveillance et d’aide, ce sont des services d’assistance dans les actes de la vie quotidienne. On peut suggérer un service de garde-malade, mais l’intervenant ne pourra réaliser des soins relevant d’actes médicaux et des soins faits sur prescription médicale. Si dans certaines résidences, on propose des services de soins, ceux-ci sont réalisés par des prestataires externes et non par le personnel de la résidence.

A lire aussi : Découvrir la résidence senior Les Jardins Sémiramis à Herblay

Recevoir des soins en résidence senior, c’est possible

Le fait que le senior soit admis en résidence senior ne va pas le couper de ses habitudes. Dans son appartement, il peut recevoir ses amis et sa famille. Dans la continuité de cette liberté, il peut même faire appel à un service de soins infirmiers à domicile. Voilà la solution pour recevoir des soins en résidence senior si la résidence n’en propose pas.

Ces praticiens, exerçant en libéral, proposent les mêmes services tant aux personnes âgées vivant dans leur domicile qu’aux personnes âgées en résidence senior. Ils peuvent intervenir pour une surveillance médicale, pour des soins paramédicaux et/ou pour une assistance pour la toilette et l’hygiène. Vous avez compris : l’intervenant pour ces soins ne sera pas toujours le même en fonction du service demandé. On peut avoir un aide-soignant pour une assistance pour l’hygiène et la toilette et un kinésithérapeute ou un autre professionnel de la santé pour les soins paramédicaux.

La mise en place des soins infirmiers en résidence senior

Un senior ne pourra être accueilli dans une résidence senior s’il n’est pas autonome. Ceci dit, à son admission, il n’aura pas forcément besoin de ces soins d’un SSIA. Cependant, sa mise en place se fait souvent si le senior sort d’une hospitalisation. En effet, elle se fait sous certaines conditions, notamment la non-nécessité d’une hospitalisation ainsi que l’atteinte d’une maladie particulière ou la perte d’autonomie.

Précisons aussi que ce n’est pas l’aîné qui décide de la mise en place de soins en résidence senior. C’est son médecin traitant ou un autre spécialiste de la santé qu’il l’a suivi. Ce dernier s’occupera également de la demande de prise en charge par la caisse d’assurance maladie. En effet, ces soins infirmiers, même si on les octroie en résidence senior, sont remboursés à hauteur de 100% par la Sécurité Sociale.

Une hospitalisation à domicile en résidence senior

Si l’état du senior nécessite des soins médicaux importants, on peut envisager l’hospitalisation à domicile, et ce, dans son logement en résidence senior. Ceci ne pourra se faire que si son logement est adapté à cette prise en charge. Cette hospitalisation à domicile pourra aider la personne âgée à recevoir un traitement médical correspondant à une maladie non stabilisée, à bénéficier de soins palliatifs ou tout simplement à avoir un suivi pour une réadaptation au domicile.